FHCM PIRATAGE MARAND

« Une plateforme cherche à récupérer des données et envoie des emails signés de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. Il s’agit d’une initiative frauduleuse » , nous informe la brillante FHCM. Veillez à bien faire attention à l’entité de vos emails envoyés (en réalité plutôt reçus), nous donnant au passage un petit cours d’Outlook. Voilà des incultes qui voudraient subtiliser les contacts et les adresses des bimbos et des attachées de peste qui régissent les défilés de la mode de Paris. Qui pourrait vouloir de ce gloubi-boulga de la Fashion Week ?

Voici les natures moyennes avec son général en chef, la Marand mania qui nous fait tellement rire, ce discriminateur aux ordres des grandes marques, marquant sa différence par les courbettes sans cesse répétées qu’il leur adresse. Ce transfuge de l’école de la philosophie de la vie, son seul talent, (mais pas sans Talent Grec), et (écho no mixte) se voit attaquer par sa base, mais numérique.

Voici la vieille dame qui se réveille, pour avoir voulu être moderne, elle se fait hacker par un mail et prendre par derrière. Voilà une saisine qui aurait beaucoup plu, en son temps, à Denise du Bois Dormant. Mais un baisé légal ne vaut jamais un baiser volé vous aurait dit Pierre Bergé. Préparez-vous à un bain de foule pour la trempette de la renommée, le bordel a déjà commencé, et cette fois, avant même d’avoir démarré. Entre ceux qui ont déjà une accréditation fausse et les autres qui croient en avoir une vraie, un imbroglio comme disait le grand Jacques organisé ni par D. Grumler, ni par l’homme de Tolède, mais par notre Blaise Marand national, « le grand Baise Pascal ». Le monsieur aux godillots, bien sales et sans cravate qui ne connait pas Capel et qui représente le non chic de cette profession aux yeux du monde. Il gère cet Empire, comme un royaume où tout va encore plus mal qu’ailleurs.

Quant à ceux qui demandent un accréditation depuis des années et qui se la voient systématiquement refusé, ne vous inquiétez pas de toute façon il n’y a rien à voir sinon que des Bimbos qui, elles, ne savent pas écrire, et qui représentent la presse d’aujourd’hui. En tout cas, les incultes ne peuvent parler qu’à des incultes. J’espère que l’on me rendra mon argent ou mieux que l’on m’accrédite cette fois pour me dédommager, mais j’en doute ! Alors j’irai à Bruxelles pour un Waterzooïe ! Waterzooïe ! Morne Plat !

Anonymode

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s